Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


 

TGD5... un bilan

Tambacounda - Centre culturel régional - 30 décembre 2005

2001 Tambacounda: 12 artistes suisses et dakarois et des dizaines de Tambacoundois s'investissent dans 12 ateliers

2002 Genève: 15 artistes sénégalais et des dizaines d'étudiants suisses se retrouvent dans 4 ateliers et un workshop

2003 Dakar : plus de cent étudiants de l'Ecole Nationale des Arts et 7 jeunes Tambacoundois sont encadrés par 9 artistes suisses dans 8 ateliers

2004 Tambacounda: plus de 60 artistes de 17 pays et une douzaine d'étudiants de trois écoles créent des oeuvres dans la ville


2005
Tambacounda : besoin de reprendre son souffle après TGD4 (dense artistiquement et épuisant du point de vue de l'organisation) et de faire le point sur l'évolution de la situation à Tamba pour les arts plastiques et leurs protagonistes, puisque le postulat de TGD fixé en 2000 est de "contribuer à l’essor culturel de la région de Tambacounda en promouvant les arts plastiques et les échanges entre artistes".
Le CAP Tamba a décidé de convier tous ses membres et d'inviter les artistes intéressés à se joindre à une Assemblée générale au Centre culturel régional durant une après-midi.
Une vingtaine de personnes se sont retrouvées.
Un tour de table a donc été lancé pour recueillir les remarques de tous les participants sur les quatre premières éditions de TGD afin de faire un bilan sur la base de critiques constructives, de mieux cerner la façon dont chacun a perçu et/ou vécu ces échanges, de définir des pistes pour la suite des activités de l’association et de répondre aux questions des membres qui avaient besoin d’une clarification sur certains points.
Il en est ressorti que l’association CAP Tamba a besoin de redynamiser son activité en prenant des initiatives en marge des projets TGD pour défendre les intérêts des artistes tambacoundois tout au long de l’année et chercher des opportunités pour monter des événements artistiques ou participer à des manifestations dans les autres régions. Après concertation, les artistes présents ont souhaité entreprendre des démarches pour obtenir la jouissance d'un lieu dans la ville où établir le siège du CAP et y installer des ateliers pour permettre de rassembler les moyens et les énergies, de mettre en place une organisation encourageant la solidarité entre artistes. Il a été décidé de demander une audience auprès du Gouverneur et de procéder à des repérages dans la ville pour déterminer quel site serait adéquat, sachant que plusieurs bâtiments publics sont inutilisés et pourrraient, après une légère réfection, apporter une réponse aux besoins des artistes plasticiens dont les activités gagneraient ainsi en visibilité. Il a également été proposé d'installer un panneau permanent d'information concernant les arts plastiques dans le Centre culturel régional.
Lors de cette Assemblée générale, un nouveau Bureau du CAP a été élu selon ce qui est prévu par les statuts de l'association.

 

accueil / TGD1 / TGD2 / TGD3 / TGD4 / TGD5 / TGD6 / TGD7 / TGD8 / TGD9 / TGD10