Donna KUKAMA
Afrique du Sud
Performance, video
, peinture

Born in 1981, in Mafikeng, South Africa.
2004 B.F.A. Tshwane University of Technology
2008: Completing MAPS (Masters of Arts in the Public Sphere) in collaboration with the Ecole Cantonale d’art du Valais, Sierre.

The TGD7 workshop experience is one that will remain very memorable to me personally. Not simply for sentimental reasons, but for the fact that the organizers of the residency/workshop succeeded to bring together an unconventional combination of artists, non-hierarchical in its sense of mingling contemporary as well as craft-based approaches to art. This brave step brought together diverse universes under one theme “Femme et Autorité”.
I was pleasantly surprised at the varied approaches taken by different artists on this theme. At no point was there a predictability of any kind. My work, based on process rather than end result, started from the point of history and literature. The idea was not to give a representation of the theme, but to rather show how it functions. How, for example, does a woman in/with authority function? From this question, I created a series of paintings, as well as an installation that was based on Heart of Darkness, a book by Joseph Conrad that had been previously discussed and debated due to its racist nature. By taking ownership of the existing text, transforming its contents, as well as developing image-based characters out of it, I took on the role of a woman in authority, one that is not victimized by history, but one who uses creative means to transform existing situations.

L’expérience du workshop TGD7 restera personnellement une expérience mémorable pour moi. Pas seulement pour des raisons sentimentales, mais aussi parce que les organisateurs de la résidence/workshop ont réussi à rassembler une combinaison non conventionnelle d’artistes, non hiérarchique dans le sens d’un mélange d’approches contemporaines et artisanale de l’art. Ce pari osé a réuni des univers variés sous un même thème : Femme et Autorité.
J’ai été plaisamment surprise de la diversité des approches exploitées par les artistes sur ce thème. Rien n’était jamais prévisible. Mon travail, basé sur le processus plutôt que sur le résultat final, a démarré à partir de l’histoire et de la littérature. L’idée n’était pas de donner une représentation du thème, mais plutôt de montrer comment il fonctionne. Comment, par exemple, fonctionne une femme dans/avec l’autorité ? A partir de cette question, j’ai réalisé une série de toiles, ainsi qu’une installation qui étaient basées sur « Heart of Darkness » un livre de Joseph Conrad qui avait préalablement fait débat pour sa nature raciste. En m’appropriant le texte existant, le transformant tout en développant des caractères visuels à partir de ce texte, j’ai assumé le rôle d’une femme d’autorité, une femme qui n’est pas victime de l’histoire, mais une femme qui transforme une situation donnée par des moyens créatifs. (traduction Maya White)